La seconde vie des biens PDF Imprimer Envoyer

Je réduis mes déchets à la source....
Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas....d'accord mais...comment ?

 

En privilégiant la réutilisation des objets qui ne me servent plus :

  • via la communauté Emmaüs de Hédé (02 99 45 45 36). Plus d'infos en cliquant ici
  • je dépose mes vêtements dans les bornes Le Relais. Plus d'infos en cliquant ici
  • grâce aux braderies et aux vide-greniers 
  • grâce aux sites spécialisés (freecycle.org , leboncoin.fr, ebay.fr...

 

102x102 vetements102x102 jouet102x102 livre

  

 En privilégiant la réparation des objets :

 

102x102 appareils 102x102 chaussure 102x102 ord

Pourquoi se débarrasser d’un appareil en panne quand il n’y a qu’une seule pièce à remplacer, ou de ce manteau alors qu’il suffit d’en changer la fermeture à glissière ?

Il suffit parfois d’une simple réparation pour prolonger la durée de vie de nos objets… et par la même occasion, réduire nos déchets. Alors pensez-y !

 

• Tout d’abord, je suis vigilant au moment de l’achat

- Je fais attention à ce que les objets que j’achète soient de bonne qualité : ils dureront plus longtemps.

- Concernant les équipements électriques et électroniques, pour faire face à une éventuelle panne après expiration de la garantie, je privilégie les appareils qui sont démontables (et donc plus facilement réparables), je vérifie que les pièces de rechange se trouvent sans difficulté et à moindres frais.

- Pour le matériel informatique, je choisis les modèles que je peux faire évoluer facilement pour en augmenter les performances le jour où j’en ai besoin (extension de mémoire, ajout de processeurs…), sans être obligé de les changer.

• Je prends soin de mes affaires et j’entretiens mon matériel

- C’est en effet le meilleur moyen de prévenir les pannes et de conserver mes affaires en bon état. Huiler mon vélo, cirer régulièrement mes chaussures, nourrir mes meubles, regarder attentivement les consignes de lavage de mes vêtements… Autant de petits gestes qui éviteront que mes objets ne se détériorent trop rapidement !

• En cas de problème, je fais réparer ce qui peut l’être.

- Quand ma machine à laver, mon aspirateur ou mon grille-pain… tombe en panne, pas d’hésitation : je fais marcher la garantie réparation. Si celle-ci n’est plus valable, je fais appel à un professionnel compétent pour un diagnostic et le cas échéant une réparation.

- De même, quand la remise en état d’une paire de chaussures, d’un vêtement ou encore d’un sac demande une véritable expertise, je peux m’adresser à un cordonnier, un couturier, un retoucheur : ils peuvent faire des miracles !
Et en même temps, je favorise le développement des emplois
de proximité.

- Et bien évidemment, je n’oublie pas de demander conseil à mes proches : il se cache peut-être un génie de la réparation parmi eux ! A défaut, ils pourront toujours me donner leurs bonnes adresses. Sinon je n’hésite pas à me renseigner auprès des spécialistes du secteur : magasins, sites web, revues ou livres de bricolage…

 

Source Ademe : www.reduisonsnosdechets.com